Le choix d'un bon équipement

Partage d'information à propos de Le choix d'un bon équipement

Le choix d'un bon équipement

RIDER 08

À moto, vous n'êtes pas protégé par une carrosserie. En cas de chute votre corps est directement exposé aux chocs, aux brûlures dues au frottement sur la chaussée ou aux éraflures. Votre casque et vos vêtements sont votre seule protection. Il est donc important de les choisir avec soin.

Le casque

Le casque est obligatoire pour le conducteur et les passagers.

Il existe deux types de casques :
- les jets ou "enveloppants" : ils assurent une protection minimale ; ils protègent la tête et la nuque mais pas le visage ni le menton ;
- les "intégraux" : ils offrent la meilleure protection et sont indispensables pour "tailler" la route. Certains disposent d'un système de ventilation sophistiqué les rendant parfaitement supportables par forte chaleur.

Neuf, votre casque doit serrer légèrement la tête. Au bout de quelques jours, la garniture intérieure se tassera, et votre casque s'ajustera parfaitement.

La protection des yeux contre poussières, insectes… est assurée par l'écran du casque ou par des lunettes.

En achetant votre casque, pensez à vérifier qu'il permet le port de lunettes correctrices.

La jugulaire doit toujours être bien réglée et attachée, sinon, en cas de choc, le casque est éjecté et vous n’êtes plus protégé.

Tout casque doit être changé après un choc important. Le calotin amortisseur peut s’être tassé au point de choc. Il ne jouera donc plus son rôle d’amortisseur.

En règle générale, il est souhaitable de changer son casque tous les cinq ans, car la garniture et la jugulaire s'usent, et le casque vieillit.

Casque homologué
Choisissez un casque homologué, muni de l'étiquette verte NF pour la norme française ou, selon la norme européenne, de la lettre E suivie du numéro du pays ayant procédé à l'homologation (2 pour la France, par exemple) puis de 22-04 ou 22-05.

Les vêtements

Les vêtements vous protègent contre les intempéries, notamment le froid (même en plein été, le vent peut procurer une sensation de froid). Ils jouent aussi un rôle très important en cas de chute.
Et ils vous permettent d'être vu par les autres usagers, notamment lorsqu'ils sont équipés d'éléments rétro-réfléchissants.

L’équipement minimal :
- Des vêtements robustes, bien ajustés et couvrant toute la surface du corps. Et ce en toute saison et de préférence en cuir, le meilleur matériau contre l'abrasion. Il existe aussi d'excellents matériaux synthétiques très solides (tel que le Cordura renforcé Kevlar), bien adaptés aux intempéries. Pour la pluie, prévoyez une combinaison imperméable à enfiler par-dessus.
- Des gants solides et adaptés à chaque saison. Le mieux est de choisir un modèle qui vous permette de conserver une bonne sensibilité, indispensable pour réagir rapidement et efficacement. Évitez les gants "bon marché".
- Des bottes, souples pour bien sentir les commandes, protégeront vos tibias et vos chevilles.

Les matières qui risquent de fondre en cas de chute ou au contact d'un élément chaud (moteur ou pot d'échappement) sont à proscrire.